Site icon Alice & Esmeralda

Le lin – textile et tissu  

Teona Swift at Pexels

Le lin est tout simplement la plus vieille matière textile qui existe. En lisant cet article, vous saurez tout sur le lin, particulièrement sa conception. Cette matière textile est tirée d’une plante qui porte aussi le nom de lin. Le lin intervient dans la confection de différents éléments tels que : les draps, les foulards pour hommes et pour femmes, les vêtements et les taies d’oreiller.  

Lin : plante et graine  

Pour trouver les origines du lin, il faut remonter très loin dans le temps. Plusieurs historiens ont rapporté que le lin était utilisé en Asie près de 8 000 avant J-C. À cette époque, le lin était utilisé pour fabriquer de l’huile. Peu de temps après, la plante a commencé à servir à concevoir des vêtements et d’autres accessoires.  

Le lin a commencé également à être utilisé dans d’autres contrées telles que l’Égypte. Dans ce pays, le lin était beaucoup sollicité. Il servait à la momification des pharaons. Pour ce faire, une quantité importante de lin était utilisée. Après avoir pris par l’Asie et l’Égypte, le lin a commencé par être utilisé en Europe. 

Dans l’Hexagone, le lin a connu une période faste durant le règne de Charlemagne.  

Lin culture de la fibre  

Pour passer de la fleur au tissu, tout un processus est requis. La première étape consiste à réaliser la semence. Cela se déroule vers la fin du mois de mars ou à partir du début du mois d’avril.  

L’un des points forts du lin est qu’il peut se développer même sur des terres peu fertiles. Pour cultiver cette plante, il n’est pas indispensable de recourir aux engrais. Bien au contraire, lorsqu’on utilise beaucoup d’engrais, le lin obtenu est de mauvaise qualité. 

Pour récolter le lin, il faut attendre le mois de juillet. La récolte du lin est assez particulière. En effet, il faut arracher cette fibre pour la récolter contrairement à d’autres plantes de la même espèce. Lorsque les fleurs commencent à apparaître sur les plantes de lin, il faut attendre environ cinq semaines avant d’effectuer la récolte.  

Lin textile et fils  

Une fois que la récolte a été effectuée, il faut maintenant passer au rouissage. Cette étape se déroule entre le mois de juillet et le mois d’août. Durant ce processus, on sépare les filaments de lin des bois. Ce processus a une durée de deux mois (entre 3 à 7 semaines). Le teillage fait suite au rouissage, ici on réalise le broyage et le battage.  

Après cette étape, il faut à présent procéder à la filature. Cette étape permet d’obtenir des fils de lin de bonne qualité. Pour finir la procédure du traitement du lin, on procède au tissage. 

Pendant qu’on suit le processus de fabrication du tissu de lin, les graines sont utilisées afin de fabriquer du vernis ou de l’huile. Le lin demeure très demandé à cause de ses points forts. Le lin demeure un très bon régulateur thermique. Durant l’hiver, il est utile pour vous protéger contre le froid. Durant les périodes chaudes, il facilite la respiration.  

Lin : caractéristiques  

Un autre point fort du lin demeure sa résistance, il ne se dégrade pas en présence de l’eau ou de la lumière. Ce qui explique son utilisation pour la production de linges utilisés dans les salles de bain. Par ailleurs, c’est un très bon élément pour la production de taies d’oreiller, de nappes, etc.  

Lin, fibre textile longue et naturelle  

Le lin est présent dans de nombreuses matières textiles telles que les foulards en lin, les linges utilisés pour la maison et pour l’ameublement. Cet engouement pour le lin existe depuis fort longtemps. Ceci à cause des points forts du lin, de ses caractéristiques et de sa culture.  

Lin : culture des graines ?  

Le lin ? Mais qu’est-ce que c’est concrètement ? Il s’agit de l’une des fibres les plus anciennes, mais aussi l’une des plus sollicitées. Le lin est apparu pour la première fois de l’histoire en Turquie 10 000 avant Jésus-Christ.  

Cependant, c’est en Égypte que le lin sera utilisé à foison. En effet, aux pays des pharaons, cette fibre servait à concevoir des voiles, des vêtements et des cordages.  

Le lin était aussi utilisé pour réaliser les bandelettes nécessaires pour momifier les pharaons, car il ne se putréfie pas. Le lin n’était pas seulement utilisé pour produire des tissus. En effet, la production d’huile comestible par l’homme et par les animaux d’élevage était réalisée avec le lin. Ce dernier était également présent dans d’autres domaines comme la médecine ou la peinture où il servait de vernis.  

Utilisations du lin  

Le lin possède de nombreux points forts, ce qui explique le fait qu’il soit plébiscité depuis des millénaires. Le tissage du lin donne un tissu durable. On peut réaliser des sacs solides avec le lin, tout simplement en le tissant grossièrement. Lorsque le tissage est réalisé de manière fine, le lin peut produire de telles belles matières. 

On peut ainsi obtenir des vêtements délicats d’une qualité supérieure. Le lin peut être facilement porté dans les pays chauds à cause de ses qualités absorbantes. Dans les pays froids, il est aussi utile, car il est un très bon isolant thermique.  

Les t-shirts en lin bio fabriqués par Comme Avant  

J’aimerais vous faire découvrir une gamme de t-shirts bio. La production de ces vêtements est réalisée dans un esprit « comme avant ». Vous découvrirez donc une large gamme de t-shirts totalement bio conçue en respectant l’homme et la nature.  

Les t-shirts produits par cette marque sont réalisés en utilisant un lin bio français. Il s’agit d’un tissu de qualité, car il est certifié GOTS. Vous avez de ce fait des produits éthiques et responsables.  

Lors de la production des t-shirts, c’est l’eau oxygénée qui est utilisée pour le blanchiment des vêtements et non des produits chimiques. Le tissu utilisé est très dense et lourd, 200 g/m2 tricoté.  

Les t-shirts produits peuvent être portés par des hommes et des femmes, ils sont garantis « vegan » et demeurent entièrement naturels. Ceci à cause du simplement fait qu’ils sont composés uniquement de lin.  

Dans la composition de ces t-shirts, vous ne retrouvez ni métaux lourds, ni plastiques et encore moins des solvants. Ces vêtements sont des produits durables qui demeurent faciles à entretenir. La marque conçoit une coupe dite « universelle » adaptée à toutes les silhouettes. Le lin dans son état naturel présente des points forts comme : la solidité, la douceur et la résistance. Il ne fait aucun doute que ce type de tissu saura vous plaire.  

Textiles en lin biologiques et écologiques  

Quand on parle de certification GOTS, il faut comprendre qu’il s’agit d’un acronyme. GOTS est mis pour désigner « Global Organic Textile Standard ». De manière concrète, cette certification signifie que le tissu utilisé est issu de procédés de fabrication spécifiques et qu’il est tiré d’un produit bio.  

Le processus mis en place pour concevoir des tissus GOTS est réalisé dans le respect de l’homme et de l’environnement. Le respect de l’homme est appliqué ici en garantissant de bonnes conditions de travail aux employés. Cela signifie que les fibres utilisées sont naturelles et ne contiennent aucun produit toxique ni métaux lourds. Un organisme est chargé d’afficher le logo GOTS sur les tissus qui respectent les normes requises pour cette certification. 

Quitter la version mobile