DeepL : révolutionne-t-il le paysage de la traduction automatique ?

DeepL : révolutionne-t-il le paysage de la traduction automatique ?

Originally posted 2024-01-15 00:35:32.

En août de l’année 2017, le lancement du Deepl Translator, s’appuyant sur la gigantesque base de Linguee, a fait sensation sur internet. Sa réputation a rapidement grimpé grâce aux louanges des journalistes européens et américains qui l’ont expérimenté.

Quelle est l’identité de Deepl ?

La récente apparition de DeepL sur le marché des outils de traduction automatique a créé une onde de choc. Fondée à Cologne, cette start-up européenne promet un service trois fois plus efficient que celui proposé par Google.

Le domaine de la traduction est lucratif et dynamique ; en Allemagne seulement, il génère des revenus d’un milliard d’euros. À l’échelle globale, les prévisions montent jusqu’à 35 milliards d’euros. La majorité des entreprises industrielles allemandes font appel à ces services.

Gereon Frahling, ex-chercheur chez Google, est derrière DeepL mais également Linguee, un dictionnaire en ligne gratuit opérant depuis huit ans et qui gère une multitude de langues.

Avec Linguee comme levier, offrant non seulement des traductions mais aussi des synonymes et exemples contextuels pour chaque requête linguistique, DeepL s’appuie sur une importante base de données issue de deux milliards de demandes annuelles pour nourrir son système innovant.

Les avantages de Deepl

Un projet plein d’ambitions

Initialement, DeepL était accessible en sept langues courantes et s’est enrichi de plusieurs autres au fil du temps. Dernièrement, treize dialectes européens ont rejoint la plateforme.

Comparé à ses concurrents comme Google ou Bing, qui offrent respectivement des traductions dans 103 et 60 langues, DeepL se distingue par sa qualité de traduction couvrant une grande variété de textes. Cette supériorité a été confirmée lors d’un test à l’aveugle où des experts ont préféré les versions de DeepL aux autres services.

La plateforme excelle également dans la traduction de documents Word et PowerPoint en conservant leur mise en page d’origine. Elle a récemment élargi ses capacités avec le format PDF depuis le printemps dernier. Pour s’en convaincre, rien ne vaut un essai personnel pour constater l’écart avec les outils concurrents.

DeepL au service de l’apprentissage profond

En changeant son nom pour DeepL, l’ancienne entreprise Linguee a marqué un tournant stratégique en se focalisant sur le deep learning. Cette technologie de pointe repose sur des réseaux neuronaux avancés, fruit d’une longue pratique dans l’apprentissage automatique et le traitement linguistique.

Grâce à ses algorithmes novateurs, surnommés les « Linguee Crawlers », DeepL peut puiser dans une immense base de données composée de milliards de traductions qualitatives. Ces outils permettent à la firme d’affiner constamment ses propres modèles neuronaux, lui conférant ainsi une expertise incontestable dans la création de solutions innovantes pour comprendre et traiter les langues naturelles.

DeepL, leader de la traduction neuronale automatique

La traduction automatique basée sur l’intelligence artificielle est en plein essor. Dernièrement, un superordinateur a été développé en Islande pour perfectionner cette technologie. Avec sa capacité de traitement phénoménale, il se positionne parmi les géants du secteur.

Pour affiner les compétences de ces systèmes de traduction, DeepL utilise des corpus linguistiques gigantesques et diversifiés provenant du moteur Linguee. Ainsi armé, DeepL devance ses rivaux grâce à la précision et aux nuances qu’il apporte dans ses traductions.

Les mastodontes tels que Google, Microsoft et Facebook s’investissent également dans cette approche neuronale. Ils misent sur l’apprentissage automatique pour améliorer le rendu de leurs services de traduction. Néanmoins, c’est DeepL qui semble avoir pris une longueur d’avance en termes de rapidité et d’exactitude.

Le système développé par DeepL fonctionne avec une efficacité remarquable : capable d’apprendre de ses erreurs, il s’affine au fur et à mesure qu’il digère du contenu bilingue glané sur le web. La base solide offerte par Linguee lui confère ainsi une richesse linguistique sans pareil dans le domaine de la traduction automatisée.

Deepl Pro vise toujours plus haut

Lancé en mars 2018, DeepL Pro est un outil avancé destiné aux développeurs grâce à son API intégrable. Il s’adapte aisément aux systèmes de gestion de contenu tels que WordPress par l’intermédiaire d’un plug-in dédié et propose des services de traduction en ligne perfectionnés.

Les experts en langues y trouvent également leur compte, notamment ceux qui utilisent des solutions de TAO comme SDL Trados Studio 2017®, car DeepL Pro se fond sans difficultés dans ces environnements logiciels.

En matière de sécurité, les clients de DeepL Pro jouissent d’une protection rigoureuse : aucune donnée textuelle ou traductive n’est conservée après utilisation. Ainsi, la confidentialité du contenu transmis reste inviolable, offrant une tranquillité d’esprit non négligeable pour les professionnels soucieux du respect des informations sensibles.

Traduction automatique contre traduction manuelle

La rivalité entre les traducteurs humains et automatiques se poursuit, l’enjeu financier étant colossal. L’aptitude d’un logiciel de traduction à égaler la finesse du travail humain reste incertaine. La technologie progresse, mais le traducteur chevronné intègre une multitude de facteurs souvent hors de portée linguistique.

L’importance du contexte ne doit pas être sous-estimée dans le domaine de la traduction. Un expert adapte son œuvre en considérant divers éléments tels que le client, l’audience visée, l’intention derrière le texte, les moyens de diffusion et les caractéristiques démographiques des lecteurs.

DeepL, selon son inventeur, n’est pas un adversaire pour les traducteurs qui ont encore deux décennies avant que les machines ne représentent une réelle menace. Mieux vaut voir cet outil comme un partenaire potentiel pouvant augmenter significativement leur productivité.

L’avis des médias

DeepL se révèle être un sérieux concurrent pour les autres traducteurs en ligne, grâce à son recours astucieux à l’apprentissage automatique. Originaire d’Allemagne, cette alternative à Google Translate impressionne par sa performance. Les évaluations tendent à lui donner la préférence pour la qualité de ses traductions en comparaison avec les services plus largement connus. DeepL aspire ainsi à détrôner Google de sa position dominante dans le domaine des traductions en ligne.

Pour conclure

L’appli que j’ai expérimentée change la donne en matière de traduction. DeepL, sans être impeccable, dépasse ses rivaux grâce à sa capacité à saisir le sens global des phrases plutôt que de se limiter au mot-à-mot. Contrairement aux outils comme ceux proposés par Google ou Bing qui traduisent de manière plus littérale, DeepL brille par son approche contextuelle et subtile du langage. C’est une avancée remarquable pour comprendre et interpréter les subtilités linguistiques.

DeepL : révolutionne-t-il le paysage de la traduction automatique ?

“Alice, navigatrice passionnée du monde féminin, vous invite dans son univers à travers son blog. Entre conseils lifestyle, beauté et bien-être, elle partage ses découvertes et astuces pour inspirer les femmes à mener une vie épanouissante. Bienvenue dans l’espace d’Alice, où la féminité prend vie à chaque page.”