Greenweez adopte le modèle hyperlocal : la nouvelle ère de l’e-commerce durable en France

Greenweez adopte le modèle hyperlocal : la nouvelle ère de l’e-commerce durable en France

Romain Roy, dirigeant et initiateur de Greenweez, expose sa vision pour l’entreprise d’ici 2030. Le site spécialisé dans les produits biologiques refaçonne son modèle économique afin de mieux répondre aux défis environnementaux à venir. Cela signifie une évolution vers un système d’e-commerce très localisé.

Quelle est la situation actuelle de Greenweez ?

La performance financière de notre entreprise s’améliore constamment, ce qui est encourageant dans un secteur du bio stable mais complexe. Nous avons pris la décision stratégique d’abandonner la course à une croissance exacerbée pour privilégier une politique axée sur le profit. En ligne de mire pour 2030, nous visons à révolutionner notre approche économique en adoptant un modèle dit régénératif. Ce modèle accorde la priorité aux enjeux écologiques et aspire à une gestion plus éthique et durable de nos activités.

Quel est le contenu du plan d’action pour 2030 ?

L’impact environnemental du e-commerce traditionnel est significatif, surtout à cause des émissions liées au transport et à des entrepôts centralisés. Face à l’urgence climatique, il devient essentiel d’adopter des modèles économiques qui vont au-delà de la simple neutralité carbone. Ils doivent contribuer activement à la restauration de l’écosystème.

Pour révolutionner notre manière de fonctionner, nous visons une transformation radicale : favoriser le commerce local. L’idée est simple mais puissante : relier en direct les consommateurs avec les vendeurs ou producteurs de leur région. Le but ? Supprimer presque intégralement le transport longue distance pour minimiser notre empreinte écologique.

Nous ambitionnons que cette marketplace locale prenne une place majeure dans nos revenus d’ici 2030. Nous comptons y parvenir en enrichissant continuellement notre réseau avec des partenaires locaux répondant à des critères stricts pour un développement durable et régénératif.

Notre initiative ne s’arrête pas là. À terme, nous prévoyons d’introduire un filtre géographique sur notre plateforme. Ainsi, les clients trouveront automatiquement des produits issus de leur propre environnement proche – c’est une démarche qui renforce la communauté et protège l’environnement simultanément.

Il faut beaucoup rechercher pour trouver les produits des diverses régions françaises

Actuellement, notre plateforme compte 800 commerçants et nous visons une expansion jusqu’à 5 ou 6000 pour garantir une offre large et variée. La stratégie s’articule autour de deux axes principaux : l’accroissement du nombre de vendeurs français déjà présents sur le marché, qui contribuent à renforcer la présence régionale, ainsi que le démarchage actif auprès des producteurs locaux, avec un accent particulier sur ceux spécialisés en fruits et légumes.

La future mise en place d’une fonction de filtrage géographique facilitera les choses sans être obligatoire dans un premier temps. Elle évoluera ensuite vers une forme plus contraignante afin d’orienter les utilisateurs vers les produits locaux dès leur arrivée sur notre site internet.

Le défi réside dans l’hétérogénéité des régions françaises : certaines abondent en vendeurs grâce à leur profil agricole fourni, tandis que d’autres affichent moins de diversité ou se concentrent sur un type spécifique de culture. Cela implique une personnalisation de notre approche selon les spécificités régionales pour assurer une couverture complète et qualitative des produits disponibles.

Quels sont les éléments marquants des 15 dernières années depuis la naissance de Greenweez ?

L’aventure de notre société e-commerce en France s’est révélée être un parcours humain exceptionnel, façonné par l’engagement quotidien d’une équipe passionnée. La vie de l’entreprise a été rythmée par des hauts et des bas, alternant expansion rapide et ralentissements, tout comme des réussites et des échecs dans nos diverses tentatives innovantes.

Professionnellement, nous avons toujours semblé marcher à contre-courant. Notre impulsion sur le marché du bio et de l’écologie préfigurait une tendance avant même qu’elle ne devienne populaire. Cette anticipation s’est aussi reflétée lors de nos levées de fonds pour l’e-commerce à une période où ce n’était pas la norme. Cet aspect visionnaire n’a pas simplifié notre parcours mais nous a stimulés à développer davantage d’expertises ainsi qu’à affiner notre modèle économique.

L’intégration au sein du groupe Carrefour a marqué un tournant décisif pour notre croissance, notamment sur le plan international.

Quand nous avons démarré en 2008, nos intentions étaient nobles bien que nous manquions d’expérience. Nous avons grandi grâce aux interactions avec les clients, aux contributions précieuses des employés, fournisseurs et partenaires. Cette évolution collective nous confère aujourd’hui une certaine maturité concernant nos engagements responsables.

Je suis fier du chemin accompli durant ces 15 années qui ont forgé la solidité de notre engagement envers un impact positif sur la consommation responsable. Malgré tout ce travail déjà effectué, il reste beaucoup à faire face aux idées reçues sur le bio et la consommation durable qui persistent chez les consommateurs. Nous sommes prêts à relever ces défis pédagogiques afin de continuer à transformer les comportements pour un avenir plus vertueux.

Quel est l’état actuel des marchés en Europe ?

Depuis leurs débuts, nos pays adoptent des orientations économiques similaires à celles de la France. Nous nous efforçons de maintenir notre modèle d’affaires durable et rentable sur l’ensemble de nos territoires. L’Espagne est actuellement confrontée à un contexte économique préoccupant marqué par une inflation élevée. L’économie italienne se positionne quant à elle entre celle de la France et de l’Espagne. Néanmoins, les marchés européens sont globalement en bonne santé, représentant environ 30% du chiffre d’affaires total.

Dans le domaine du bio, la France, l’Espagne et l’Italie jouent un rôle majeur au niveau mondial aussi bien en termes de production que de notoriété des marques. Présents dans ces trois pays phares, nous bénéficions grandement des enseignements qui découlent de cette proximité avec les principaux fournisseurs spécialisés en produits bio. De plus, les synergies cultivées entre nos différentes filiales favorisent le partage efficace des meilleures pratiques commerciales tout en consolidant notre stratégie d’unification des plateformes acquises antérieurement.

Que doit-on savoir sur les produits reconditionnés ?

Initialement, le reconditionné chez Greenweez n’a pas répondu aux attentes en termes de croissance. L’engagement vers des produits remis à neuf provenant exclusivement de France s’est avéré onéreux comparativement à ceux importés d’autres pays et cela a impacté la compétitivité tarifaire, tout comme les considérations financières des consommateurs.

Cependant, l’enthousiasme pour le marché de l’occasion demeure intact et va se concrétiser par une diversification de l’offre. Bientôt, une gamme variée d’articles allant des habits aux appareils électroménagers en passant par les jeux et meubles sera proposée pour répondre à la demande croissante pour ces produits durables.

Pour quelle raison avez-vous mis en place une nouvelle application récemment ?

Notre application offre un lien privilégié avec nos usagers, rendant l’échange plus fluide et direct. Avec plus de 170 000 articles listés sur notre site, l’expérience mobile a été optimisée pour rendre les achats en ligne aussi intuitifs et simples que possible.

La première version de cette appli connaîtra une expansion en matière de fonctionnalités dès 2024, notamment des outils pour renforcer la fidélité de notre clientèle. Les chiffres actuels témoignent du succès fulgurant de ce lancement : le taux de conversion est quadruplé voire quintuplé par rapport à l’utilisation mobile traditionnelle sans appli.

Greenweez adopte le modèle hyperlocal : la nouvelle ère de l’e-commerce durable en France

“Alice, navigatrice passionnée du monde féminin, vous invite dans son univers à travers son blog. Entre conseils lifestyle, beauté et bien-être, elle partage ses découvertes et astuces pour inspirer les femmes à mener une vie épanouissante. Bienvenue dans l’espace d’Alice, où la féminité prend vie à chaque page.”