La montée en puissance du vin nature

La montée en puissance du vin nature

Originally posted 2023-04-04 21:12:23.

Les débuts du vin nature

D’après les écrits, le vin naturel existe depuis 6000 ans, il serait apparu en Géorgie. Il aurait été pour la première fois vinifié en amphore, et de manière 100% naturelle, les produits chimiques n’existant pas à l’époque. Le vin a évolué avec les années, les guerres, l’industrialisation etc. L’humain a donc voulu le maîtriser, prendre le contrôle de ce qui est naturel, il a industrialisé le vin. Les produits chimiques et de synthèse sont donc apparus. L’humain en met partout, à la vigne pour maîtriser les maladies, l’enherbement, la vie microbienne tout simplement. Il en met également en vinification, il ajoute des levures industrielles pour accélérer le processus de fermentation, il ajoute du soufre pour tuer les bactéries, il filtre le vin pour qu’il soit clair. Il modifie un développement naturel. Mais des vignerons restent persuadés que, réaliser du vin de manière la plus respectueuse possible de l’environnement, est la meilleure façon de faire du vrai bon vin. Depuis toujours, des vignerons continuent de respecter leurs terres en ajoutant aucun intrant à la vigne, comme à la vinification.

L’essor du vin nature dans les mœurs

La planète s’exprime depuis quelques années maintenant, elle s’exprime par le biais de catastrophes naturelles. Elle étouffe, elle craque. Pour cela, l’humain doit prendre ses responsabilités, il doit vivre et consommer de manière raisonnable, durable. Ainsi les consommateurs de vins changent leurs habitudes de consommation, et s’intéressent aux cultures durables, ils tendent alors à déguster plus de vins naturels. Le bio est donc entré dans les mœurs, les consommateurs de vin prennent, pour une majeure partie, des vins réalisés en agriculture biologique. Tout comme ils achètent des aliments provenant d’agriculture biologique. Il y a quelques années, les vignerons natures étaient encore inconnus, aujourd’hui, ils sont sollicités partout et les vins deviennent rares. Ils défendent leurs cultures, ils dénoncent les vignerons conventionnels. Pour eux, ils détruisent le vivant.

L’explosion du vin naturel

Depuis une dizaine d’années, le vin naturel explose dans les ventes à travers le monde. Les grands restaurants de Paris, Londres, New-York les ajoutent à leurs cartes. Les cavistes bio, biodynamique et nature ouvrent dans chaque ville. Les consommateurs répondent présents. C’est ancré, boire naturel c’est boire meilleur, c’est consommer durable. Les gens font davantage attention à ce qu’ils mangent, à ce qu’ils boivent. On peut dire que cette explosion auprès des vins natures a vu le jour grâce à des têtes du Beaujolais. Jules Chauvet est l’instigateur de tout ce mouvement. Il a inspiré plus d’un vigneron à revenir aux méthodes d’il y a un siècle, il a confirmé le choix de d’autres, il en a incité d’autres à revenir à des cultures plus respectueuses de l’environnement. Marcel Lapierre, son élève préféré, est devenu le pilier du nature. Tout comme Guy Breton aujourd’hui, ou encore Alexandre Bain dans la Loire, les Champagne Fleury, ou encore le domaine Gramenon en Vallée du Rhône. Tous ces vignerons, vigneronnes sont des passionnés par leurs terres. Ce qu’ils veulent c’est transmettre à travers leurs vins, l’expression la plus pure de leurs terroirs, des cépages qu’ils cultivent.

Les vins naturels séduisent par leur côté fruité, juteux. C’est de la pure gourmandise. Ils plaisent également pour leur côté léger, fluide, avec une extrême buvabilité, surtout pour les rouges. Mais ce n’est pas que ce côté vin de copains qui plaît. Il y en a aussi pour les puristes, les amateurs de vins, des vins extrêmement complexes.
On peut parler des Sauvignon d’Alexandre Bain, qui sont travaillés sur un côté oxydatif. Ces vignerons, vigneronnes ont du talent, un vrai savoir-faire. Ils travaillent les sols de manière naturelle, ils vont créer une vraie vie microbienne autour de leurs vignes. Ils vont également laisser les raisins faire leur transformation en vin naturellement, grâce aux levures indigènes qui se trouvent dans les vignes et sur la peau des raisins.
Si aujourd’hui le vin nature connaît un réel essor, ce n’est pas qu’un simple effet de mode, c’est une vraie démarche vers une meilleure consommation. Les gens veulent plus de vrai, de transparence dans ce qu’ils achètent, ils ne veulent plus de camouflage par les produits chimiques. Le vin naturel correspond à cette démarche, le vin conventionnel non. Cet essor inclut également la multiplication des cavistes natures en France. Chez Epicurieux, vous serez conseillé correctement, vers des vins naturels provenant exclusivement de vignerons artisans.

La montée en puissance du vin nature

“Alice, navigatrice passionnée du monde féminin, vous invite dans son univers à travers son blog. Entre conseils lifestyle, beauté et bien-être, elle partage ses découvertes et astuces pour inspirer les femmes à mener une vie épanouissante. Bienvenue dans l’espace d’Alice, où la féminité prend vie à chaque page.”