img techniques ecologique.jpg

Montagne : quel est l’impact écologique des vêtements techniques ?

L’heure est à la préservation de l’environnement. Pour se prêter à ces changements, le secteur du textile mise sur des matières écologiques et des techniques écoresponsables. Pour le choix et l’entretien des vêtements techniques destinés à la montagne, certains éléments doivent être pris en compte.

L’univers textile classé au cinquième rang d’émetteur de gaz à effet de serre

L’industrie textile se subdivise en diverses branches. Chacune d’entre elles a une empreinte écologique sur l’environnement. Il faut en effet considérer les chaines de production, de transformation et de distribution pour mieux comprendre cet effet de l’industrie textile sur l’environnement. Les vêtements sont fabriqués à partir de matières textiles variées.

Elles peuvent être naturelles, d’origine animale, végétale ou synthétique. Dans les deux cas, les processus d’acquisition de ces matières impactent négativement la nature. Ils impliquent un emploi parfois abusif d’intrants et de produits chimiques, sans compter l’utilisation d’une importante quantité d’eau. Ceci dégradant les sols et les nappes phréatiques.

Par ailleurs, les matières synthétiques quant à elles, s’obtiennent à partir de certaines composantes de la nature, laquelle est affectée par les techniques employées. S’agissant de la chaine de transformation, elle se caractérise également par des procédés peu respectueux de l’environnement. Ici, plusieurs détails entrent en jeu pour évaluer convenablement l’impact négatif de l’industrie textile sur la nature.

Il faut citer entre autres :

  • l’utilisation de machines exploitant des énergies non renouvelables,
  • l’évacuation des déchets résiduels composés principalement d’éléments chimiques,
  • l’ennoblissement, la confection et l’emballage des paquets pour la vente.

Vient enfin l’étape de la distribution marquée par des transports réguliers pour l’acheminement des vêtements. Une fois encore, de nombreuses émissions de gaz à effet de serre sont enregistrées. Pour finir, leur entretien est intensif et n’est pas sans impact. Il faut notamment considérer l’énergie consommée, les produits nettoyants et détergents utilisés.

Montagne vêtements écoresponsables

Des alternatives écologiques pour une amélioration progressive de la situation

Face à ce bilan sommaire peu encourageant, il devient indispensable d’opter pour des solutions écologiques.

Faites les meilleurs choix

Sur le site d’UniverTextile, vous pouvez découvrir des marques promouvant des articles écoresponsables pour la montagne. Ce sont des vêtements techniques pratiques pour tout type d’activités à la montagne. Ils sont confectionnés à partir des matières telles que le lin, le chanvre, le coton bio, le lyocell, le PET, etc.

Si vous ne le saviez pas, le lin est considéré comme l’une des matières textiles d’origine végétale les plus écologiques. Il est résistant et parfois cultivé sur le territoire français. Les techniques liées à sa culture ne nécessitent que très peu d’eau. Faire le choix d’accessoires en lin est une façon de privilégier les vêtements made in France.

Toutefois, veillez à la labellisation de la marque choisie. Cela est la garantie que le lin utilisé provient d’une agriculture biologique, protectrice de l’environnement. Quand on parle de chanvre, il est surtout question des fibres retirées au niveau de la tige des plants de Cannabis sativa.

Vous pouvez également adopter cette matière pour choisir vos vêtements de sport. Elle est idéale pour réduire l’impact néfaste de l’industrie textile sur l’environnement. De plus, elle assure une fonction épuratrice en préservant la qualité de l’air et des sols pendant sa culture.

Le coton bio est également utilisé comme alternative écologique. Recyclé ou non, il vous permet de bénéficier de vêtements techniques capables de vous tenir au chaud à la montagne. Cette fibre naturelle vous sera grandement utile pendant vos activités de running, de ski ou de randonnées. Quant au lyocell, il s’agit d’une matière synthétique au même titre que le polyester recyclé (PET).

Misez sur un cycle d’entretien écoresponsable

Après le choix des matières textiles écologiques, il est aussi important d’adopter les meilleures techniques d’entretien.

La phase de lavage

Vos techniques de lavage doivent non seulement être respectueuses de l’environnement, mais également garantir la durabilité de vos vêtements. Il est nécessaire d’en prendre soin tout en douceur pour ne pas les endommager. Optez donc pour une lessive à froid ou à basse température.

Cette façon de procéder vous avantage de deux manières différentes. D’abord, elle est bénéfique pour maintenir les teintes de vos vêtements de sport de montagne. Ensuite, elle permet une consommation réduite d’énergie, limitant votre impact sur l’environnement. De même, vous devez réduire votre fréquence de lavage.

Ceci est d’autant plus envisageable avec vos choix de matières textiles écologiques. Certaines d’entre elles sont auto-nettoyantes et d’autres sont bien moins salissantes. Vous pourriez aussi vous servir d’un sac à linge ayant la capacité de retenir des microparticules de plastique. Cet accessoire est pratique avec des vêtements en matières synthétiques. Il empêche la libération de matières plastiques susceptibles de polluer les cours d’eau.

De plus, achetez des lessives écoresponsables ou concevez vous-même une lessive maison. De cette façon, vous êtes sûr de ne pas utiliser des produits toxiques pour la nature. Pour vous faciliter la tâche, vérifiez les labels présents sur les étiquettes de vos lessives.

vêtement montagne matières écologiques

La phase de séchage

Ici, vous devez considérer en amont les techniques d’essorage des vêtements. Il est important de le faire tout en douceur pour ne pas détruire les fibres textiles. Vous devez donc faire preuve de délicatesse et de dextérité pour cette tâche. Les vêtements subiront dès lors moins de contraintes et verront leur longévité se prolonger.

Par la suite, ce sera le moment de les sécher. À défaut d’utiliser votre sèche-linge pour cette tâche, il s’avère judicieux de procéder à un séchage à l’air libre. Il s’agit peut-être d’une vieille méthode, mais elle demeure toujours efficace. Ainsi, vous limitez considérablement votre consommation d’énergie.

La phase de repassage

Pourquoi ne pas revenir à l’étendage comme autrefois ? À l’instar des deux premières phases, le repassage nécessite l’utilisation d’énergie électrique. Il est plus raisonnable d’étendre vos vêtements techniques de sport sur du fil à l’aide de cintres. Pour les matières textiles facilement froissables, il vous suffit de les plier et de les ranger de manière adéquate.

Les vêtements techniques et tous les autres types de vêtements utilisés pour la montagne ont une forte empreinte écologique sur l’environnement. Face à une telle situation, il est dorénavant indispensable de choisir des vêtements conçus à partir de matières textiles écologiques. Il peut s’agir de lin, de coton bio ou recyclé, de PET ou de lyocell. De même, il est primordial de privilégier le made in France.

Alice

“Alice, navigatrice passionnée du monde féminin, vous invite dans son univers à travers son blog. Entre conseils lifestyle, beauté et bien-être, elle partage ses découvertes et astuces pour inspirer les femmes à mener une vie épanouissante. Bienvenue dans l’espace d’Alice, où la féminité prend vie à chaque page.”