Allaitement : comment passer au lait infantile en douceur ?

Allaitement : comment passer au lait infantile en douceur ?

Originally posted 2022-12-08 13:40:00.

À leur naissance, les bébés sont généralement nourris au sein. Le lait maternel est l’aliment idéal pour eux jusqu’à 6 mois comme le recommande l’OMS. Le jour où ce sera le moment de passer au lait infantile, vous et bébé aurez besoin de vous y préparer. La transition de l’allaitement au biberon est un processus délicat. Pour sa réussite, il importe de respecter certaines étapes.

Les avantages de l’allaitement maternel

Le lait maternel est unanimement conseillé par les professionnels de santé. Il apporte des effets bénéfiques aussi bien pour l’enfant que pour la mère. Il représente en effet un excellent aliment pour le développement et la croissance du bébé. Ce liquide biologique naturellement produit répond pleinement aux besoins du nourrisson.

Sa composition peut varier selon l’âge du bébé et l’heure de la tétée, assurant ainsi une alimentation parfaitement adaptée. De plus, le lait maternel contient des anticorps qui sont susceptibles de protéger les nouveau-nés jusqu’à ce qu’ils développent leur propre système immunitaire. Un bébé allaité absorbe une certaine quantité de probiotiques, les bactéries présentes dans le lait maternel et sur la peau de la mère.

Ces derniers colonisent alors son intestin et forment la flore intestinale qui agit telle une véritable barrière contre les bactéries pathogènes. L’allaitement maternel aide aussi au bon développement cognitif de l’enfant. Du côté de la mère, le fait d’allaiter lui épargne les maladies telles que les cancers des ovaires et du sein. De toute évidence, l’allaitement maternel exclusif porte de nombreux atouts.

Toutefois, la nutrition au lait infantile n’est pas aussi dépourvue d’intérêts. Les substituts du lait maternel, comme les laits infantiles Gallia, comportent également les nutriments nécessaires à la croissance et au bien-être d’un bébé. L’allaitement exclusif est cependant recommandé jusqu’à l’âge de six mois. L’utilité du lait infantile comme alimentation devient généralement évidente après ce délai.

Comment passer au lait infantile ?

La transition de l’allaitement vers le lait infantile s’effectue par le biais d’un biberon. Il s’agit de la période délicate du sevrage. Comme je viens de le mentionner, cette étape vient normalement après environ six mois d’allaitement exclusif. Du moins, c’est la durée qui est recommandée par l’OMS. Néanmoins, chez certaines mères, le sevrage arrive plus rapidement pour diverses causes.

Cela peut être dû à des douleurs ressenties au téton ou autres sortes de pathologies. Quoi qu’il en soit, avant de passer au lait infantile, il est bienséant d’avoir l’avis d’un médecin, pour choisir le substitut idéal. Ensuite, la transition doit idéalement s’effectuer d’une manière douce et progressive. Habituellement, il faut prévoir entre deux et trois semaines pour réussir à sevrer un bébé.

Lors du processus, il est recommandé de réduire progressivement les séances de tétée. Celles-ci doivent être substituées par des moments de prise de biberons. Dans l’idéal, il faut remplacer la tétée la moins « productive » (généralement celle de la fin d’après-midi) par un biberon de lait infantile. Après 4 ou 5 jours, le nombre de tétées remplacées peut commencer par deux et monter graduellement jusqu’à un sevrage total.

Conseils pour les mères allaitantes pour un sevrage en douceur

La réussite d’un sevrage en douceur peut prendre du temps. Néanmoins, avec de la patience, le processus se déroule souvent très bien. Il faut prendre certaines mesures pour y arriver. Il importe de prendre en compte le fait que les bébés soient toujours attachés au sein, depuis leur naissance. Ils sont alors en mesure d’identifier rapidement l’odeur du lait de leur mère, lorsque cette dernière est à proximité.

Ainsi, il est préférable qu’une autre personne donne le biberon au bébé lors du sevrage. Ensuite, il est possible que l’enfant repousse le biberon les premiers jours d’arrêt de l’allaitement. Dans ce cas, il est conseillé de ne pas insister. Il faut juste essayer de renouveler l’expérience le jour suivant. En revanche, si l’enfant accepte bien le biberon dès le premier jour, cela voudrait dire que le sevrage sera facile et prendra moins de temps.

Allaitement : comment passer au lait infantile en douceur ?

“Alice, navigatrice passionnée du monde féminin, vous invite dans son univers à travers son blog. Entre conseils lifestyle, beauté et bien-être, elle partage ses découvertes et astuces pour inspirer les femmes à mener une vie épanouissante. Bienvenue dans l’espace d’Alice, où la féminité prend vie à chaque page.”