Nouveau-né : les premiers examens médicaux

Nouveau-né : les premiers examens médicaux

Originally posted 2022-11-18 22:51:13.

À la naissance d’un bébé, l’équipe médicale procède à plusieurs examens pour évaluer son état de santé général. Ensuite, un pédiatre l’auscultera au bout de quelques jours. C’est lui qui testera les réflexes archaïques, l’audition, le rythme cardiaque du nouveau-né. Quels sont précisément les premiers examens médicaux que passent les bébés à la naissance ? Voici un point complet sur le sujet.

Le test d’Apgar ou score d’Apgar

Le premier examen réalisé sur un nouveau-né se fait en salle de naissance. Il s’agit du test d’Apgar. Les résultats de ce test sont consignés dans un carnet de santé. Ce dernier renferme toutes les informations médicales sur le bébé. Un protège carnet de santé se révèle important pour conserver en parfait état ce livret jusqu’au 18 ans de l’enfant.

Le test d’Apgar permet d’évaluer l’état clinique et la faculté d’adaptation du nouveau-né au monde extérieur. Pour ce faire, il se base sur 5 critères spécifiques à savoir : l’apparence, le pouls, la gestuelle, l’activité musculaire et la respiration.

Sur un total de 10 points, chaque critère est évalué sur un score de 0, 1 ou 2 points. En fonction du résultat obtenu, la sage-femme prendra une décision spécifique. Cela peut être l’oxygénation, la réanimation ou la désobstruction. Si le résultat est inquiétant, le bébé est transféré vers une unité de soins néonatals intensifs.

L’examen physique et des organes du nourrisson

L’examen physique intervient après le test d’Apgar. Il consiste à vérifier le nombre de doigts et d’orteils requis. Le médecin ou la sage-femme examine ces membres pour voir s’ils se plient. Ce test consiste aussi à voir si la plante de pied possède un aspect normal. Bref, le nouveau-né est ausculté dans les moindres détails.

L’examen physique permet également d’analyser le bon fonctionnement des hanches du nourrisson en effectuant la manœuvre de Barlow. Ensuite, son crâne, sa colonne vertébrale, ses clavicules, son palais et d’autres parties physiques sont aussi observés.

Quant à l’examen des organes, il sert à observer les organes génitaux et l’appareil génito-urinaire extérieur du bébé. Ensuite, le praticien procède à la palpation de ses différentes structures internes (le rein et la cavité abdominale). Pour finir, il ausculte le corps et écoute les poumons du nouveau-né à l’aide d’un stéthoscope.

Les mensurations et les réflexes archaïques

Les mensurations du nouveau-né sont aussi des données transcrites dans le carnet de santé. Il s’agit de son poids et de sa taille. L’autre donnée consignée dans ce livret est le périmètre crânien. Il est déterminé à l’aide d’un mètre de couture. Il mesure en moyenne 35 cm.

Le test des réflexes archaïques est aussi l’un des examens médicaux importants à faire à la naissance d’un nouveau-né. Il concerne la succion ou la déglutition, la préhension, le réflexe de Moro, le réflexe de la marche ou les réflexes cardinaux. Ces informations sont inscrites dans le carnet de santé de bébé.

Les réflexes archaïques permettent à l’enfant de s’adapter à la vie extérieure le temps que son système nerveux se développe. Ils sont aussi nécessaires pour qu’il réalise les mouvements involontaires.

 

 

Nouveau-né : les premiers examens médicaux

“Alice, navigatrice passionnée du monde féminin, vous invite dans son univers à travers son blog. Entre conseils lifestyle, beauté et bien-être, elle partage ses découvertes et astuces pour inspirer les femmes à mener une vie épanouissante. Bienvenue dans l’espace d’Alice, où la féminité prend vie à chaque page.”